23/10/2003

Allons enfants du déhonneur ..

Un hymne à la joie pour mes compatriotes allez tous en coeur :
 
                                      Allons enfants
du déshonneur


 

 

1er couplet

 

Allons enfants du déshonneur

Le jour d'impuissance est arrivé !

Adossés aux tyrannies

L'étendard de la honte est assumé ! (bis)

Entendez-vous dans les terres moyen-orientales

Pleurer les oppressés ?

Ils viennent dans nos bras

Implorer nos bombes et nos armées !

 

Refrain

 

Au mépris, citoyens !

Formez l'alliance de l'inaction !

Mentons ! Mentons !

Que leur sang impur

Abreuve nos intérêts pétroliers "TOTAL" !

 

2

 

Que veut cette armée d'atlantistes,

De libérateurs, d'idéalistes frondeurs ?

Pour qui ces attendus bombardements,

Ces armes dès longtemps préparés ? (bis)

Français, pour la liberté ah ! quel exemple à suivre !

Quels transports ils doivent amener !

C'est eux qu'on ose juger

De les ramener à notre antique fourberie !

 

3

 

Quoi ! nos beaux parleurs français

Ingéreront la loi au Moyen-Orient ?

Quoi ! nos colombes aveugles

Bloqueraient la quête de la liberté ? (bis)

Grand Dieu ! par les mains des enchaînés

Nos fronts français sous le joug se soumettront !

Un vil despote deviendrait

Un compagnon de notre destinée !

 

 

4

 

Riez, tyrans et vous perfides

L'opprobre de tous les partis,

Riez ! vos projets parricides

Vont enfin recevoir notre soutien ! (bis)

Tout est inaction pour vous sauvegarder,

S'ils continuent nos jeunes judas,

Vous produirez de nouveaux cadavres,

Pour vous tous prêts à s'agenouiller !

 

5

 

Français, en déserteurs peureux,

Gardez vous de porter les coups !

Epargnez ces abjects tyrans,

A lâcheté s'armant avec vous. (bis)

Mais ces despotes sanguinaires,

Mais ces complices de notre passivité criminelle

Tous ces tyrans qui, sans pitié,

Déchirent les familles de leur peuples !

 

6

 

Traîtrise décomplexée de notre pays,

Conduis, soutiens notre laxisme insultant !

Servilité, servilité chérie,

Combats tes sauveurs passés ! (bis)

Sous notre drapeau, que notre braillement

Accoure à notre vile désertion !

Que l'ennemi "impérialiste"

Voient nos sarcasmes et nos basses plaisanteries !

 

7

 

Nous entrerons dans les loges de la honte diplomatique

Quand nos aînés du débarquement auront passé outre,

Nous y trouverons leur victoire,

Et les traces de  leur grand idéal. (bis)

Oh combien jaloux de leur sagesse,

Et de gratter les restes de leur victorieuse bataille,

Nous aurons l'infâme orgueil

                                                                 De les diffamer et de les trahir.
                                                                          --

Voici la version officieuse de l'hymne national français mais certainement plus révélatrice du mépris antiaméricain de pilier de comptoir CGT qui sévit sur notre sol. A chanter la main sur le code du compte en banque de l'entreprise publique TOTAL en compagnie du chancelier allemand, du dirigeant chinois et russe. Belle équipée de pieds nickelés décidemment !
 




00:01 Écrit par La Fronde | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.