04/11/2003

Les hebdos !

La photo de la semaine :
(voir ci-contre)
 

A moins de cinq mois des prochaines législatives, le Parti Populaire (PP) du chef du gouvernement espagnol, José Maria Aznar, a remporté dimanche à la majorité absolue les régionales de Madrid. Le PP a recueilli 48,45 % des suffrages et 57 sièges sur les 111 que compte le Parlement régional. Le Parlement de Madrid, issu des régionales du 25 mai dernier, avait été dissous après la défection de deux députés socialistes, qui avait provoqué un blocage des institutions. « La première victoire sans Aznar », affirmait hier « El Mundo » en soulignant qu'il s'agit de la première victoire électorale où José Maria Aznar, absent dimanche soir du balcon du siège du PP à Madrid, n'apparaît pas sur la photo, ayant laissé les rênes de son parti à son successeur désigné Mariano Rajoy. La tête de liste du PP, Esperanza Aguirre Gil de Biedma, deviendra la première femme à diriger la région de Madrid après avoir été ministre de la Culture et de l'Education, puis président du Sénat.
Source : www.lesechos.fr

Il a eu raison de dire :

La majorité issue des urnes se trouve impuissante à mettre en oeuvre les réformes promises, dès lors que le tout-puissant lobby syndical brandit son épée de Damoclès. Or le plus souvent, cette force n'est pas au service de revendications légitimes. (Bernard Zimmern, l'auteur de "la dictature des syndicats" aux éditions Albin Michel -Octobre 2003)."

Il a eu tort de dire :

La sécurité sociale vaut bien une grève. (Marc Blondel)
On devrait dire plutôt : La liberté de circuler vaut bien un service minimum. Le déficit vaut bien une réforme ou encore mon préféré : une organisation syndicale digne de ce nom vaut bien un "contractualiste" apolitique, dialogueur et progressiste plutôt qu'un pilier de comptoir trotskiste sous évolué.
 
"LE" chiffre ..
 
46,32 € : montant quotidien des prélèvements tondus sur le dos de M. Toutlemonde.

19:38 Écrit par La Fronde | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.